Elvire Brugne Digitale Blonde

Stratégie Webmarketing

Archive dans 2011

Twitter revoit son interface pour plus d’ergonomie

Twitter-.PNG

 

Comme cadeau de Noël, Twitter nous offre la refonte de son interface qui sera désormais identique quel que soit le mode d’accès : ordinateur, iPhone, iPad, Android… Cette interface simplifiée a été présentée le 8 décembre dernier par Dick Costolo, directeur général de Twitter,  qui affirme que l’objectif principal de ce changement était de  « combler le fossé entre ceux qui connaissent Twitter et ceux qui l’utilisent effectivement ».

 

Qu’en est-il réellement?

 

Première étape : Si vous voulez accéder à la nouvelle interface, il faut d’abord la télécharger sur votre mobile pour ensuite pouvoir y accéder via l’ordinateur.

 

Deuxième étape : la découverte. Tout est expliqué ici : http://fly.twitter.com/#home mais pour faire court, désormaisTwitter se concentre sur 4 onglets :

 

  • Onglet accueil : permet de voir d’un seul coup d’oeil les actus de nos abonnements, les photos, les conversations pertinentes etc.
  • Onglet Connecter : il permet 3 choses  : Visualiser  les interactions  avec les abonnés, comme les retweets, les mentions, les conversations ou la mise en favorit. Regrouper toutes les mentions sur une seule page. Rédiger un nouveau post.
  • Onglet Découvrir : permet d’élargir nos abonnements, à l’aide de sujets du moments basés sur nos intérêts, les tendances avec un top des hashtags, des suggestions d’abonnements, un moteur de recherche par catégorie.
  • Onglet Compte pour gérer le profil , qui montre également l’ensemble de nos tweets, photos etc…

Je me suis amusée à télécharger la nouvelle version de Twitter sur mon mobile, mais pour le moment je ne vois pas la possibilité d’étendre cette nouvelle version à mon ordinateur. Les premières minutes, je trouve la prise en main facile, c’est pas mal intuitif et je trouve en tout  bien plus facile à utiliser que la version précédente, nottament en ce qui concerne la gestion des interactions. Là au moins on voit très rapidement qui nous a retweeté, mentionné etc. Le design est élégant, les boutons bien visibles.

 

On verra donc à l’usage ce que cela vaut, surtout dans la version ordinateur, plus en largeur évidemment, avec une page d’accueil permettant de voir directement les contenus type liens ou photo, un peu comme dans Facebook.

Google + Find my face : la reconnaissance faciale arrive

Google-Find-My-Face.jpg

 

 

J’ai Google+. Dire que je m’en sers serait vraiment excessif. Ca fait certainement super bien de dire qu’on peut également me suivre sur G+ mais honnêtement, j’ai un blog, un twitter, un facebook, un linkedin et j’en oublie, alors je ne sais pas ce que je peux mettre de plus sur un Google +. En fait la multiplication des moyens permettant de suivre l’actualité d’un individu ne multiplie pas les infos puisqu’en général un post est dupliqué à l’identique sur tous les réseaux sociaux, alors où est l’intérêt? Peut-on croire qu’une personne qui vous suit sur Linkedin ne vous suit pas sur Twitter? J’ai comme un doute.

 

Mais revenons à nos moutons. J’ai Google+, et ça ne me parle pas. Facebook fait déjà plus que ce que fait Google+, alors j’ai du mal à en voir son intérêt. On voit que Google rame comme il peut pour essayer de rattraper son retard, mais il n’y a aucune invention, innovation, de trouvaille vraiment différenciante à l’heure actuelle par rapport à Facebook qui vaille la peine de se dire : « Mmmh, j’hésite à garder mon compte Facebook, je préfère Google+… ».

 

Et donc les sursauts d’orgueil de Google ont permi de lui faire accoucher de la reconnaissance faciale. Ils l’appellent Find My Face, et c’est actuellement en court de déploiement. La reconnaissance faciale suggère le taguage de photos en proposant le nom d’une personne de votre réseau. Facebook avait lancé la même fonctionnalité « Tag Suggestions » en début d’année et c’était fait fustiger parce que le réseau social avait mis cette fonction par défaut. Google + a bien retenu la leçon puisque désormais il faudra activer cette nouvelle fonctionnalité pour pouvoir être suggéré dans les tags. C’est mieux. Est-ce suffisant?

Un nouvel agrégateur d’actualités en béta : Trap-it

 

Trapit.PNG

 

 

Voici encore un nouveau moteur de recherche, parmi tant d’autres, qui essaie de concurrencer Google Actu ou Bing sur la remontée d’actualités pertinentes et pas toujours visibles à la requête. Bon, celui là n’est qu’en Béta site web mais il a retenu mon attention car j’aime bien l’intention de Trapit, puisque c’est son nom.

 

Trapit a été lancé par les créateurs de Siri, l’assistant virtuel d’Apple, ce qui lui fait déjà une belle carte de visite. Maintenant pour sortir du lot parmi les Digg et autre Techmeme qui surfent plus ou moins bien sur la vague des agrégateurs d’actualités, Trapit a un concept un peu particulier puis qu’il nous propose gentillement de configurer nos types d’articles dont nous apprécions le contenu afin de nous faire remonter par la suite les contenus pertinents s’y rapprochant.

 

On peut chercher un thème soit avec un moteur de recherche, soit en choisissant parmi les différents topics proposés dans le menu.  Au clic sur un thème, 3 articles connexes apparaissent dans des pushs qui au roll over laissent apparaitre une partie du contenu de l’article un un Bouton « Add to my Traps ».

Si on clic sur Add to my Traps, alors ce type d’article fera l’objet de remontées connexes dans notre flux.

 

Trapit artciles

 

 

 

Une fois l’ensemble de vos topics rentrés, vous découvrez alors les 3 dernières actus agrégées pour vous en haut du site ainsi que des onglets crées selon les mots clés des topics que vous aimez lire, onglets qui renferment toutes les actualités :

 

Trapit-3.png

 

Les fonctionnalités :

  • Au clic sur un push, vous pouvez consulter l’intégralité de l’article

Vous pouvez également au roll over :

  • Partager ce contenu sur Facebook ou twitter
  • L’enregistrer pour le lire plus tard
  • Liker ou disliker l’article : évidemment Trapit va également prendre en compte les articles qu’on like ( ou pas) afin d’affiner la pertinence des contenus qu’il réstitue.

Au final, on a bien un agrégateur qui se calque sur nos goûts, encore faut il passer vraiment du temps dessus pour qu’il s’imprègne bien de nos choix. Malheureusement, les gens utilisent Youtube pour lire les vidéos, Facebook et Twitter pour relayer des actus chaudes, et utilisent Bing ou Google pour leurs recherches classiques… et Trapit ne peut pas lutter contre ça et ne peut pas prendre ces masses d’informations sur l’utilisateur pour avoir une pertinence quasi exhaustive. Donc… pour moi ça ne va pas être simple pour Trapit de tirer son épingle du jeu.

 

 

 

 

 

 

iPhone Airplay + Freebox = du son dans toute la maison !

 

011 Un truc peut-être pas commun, ma Freebox Revolution est dans mon salon tout en haut d’un mur. C’est moche, d’accord, mais là c’est très pratique car avec Aipplay d’Apple je peux diffuser du son depuis mon iPhone 3GS sans prise jack directement sur le serveur de la Freebox et donc sans avoir besoin d’allumer la télé.

 

Pour cela, rien de plus simple :

  •  –  Rendez- vous sur http://mafreebox.freebox.fr, puis Réseau Local, puis cliquez dans l’onglet Freebox Air Media. Là, activez l’option.

– Ensuite sur l’iPhone, lancer votre playlist. En bas de la fenêtre, à côté de la barre de volume, un petit bouton apparaît désormais  : au clic vous retrouvez les périphériques sur lesquels vous pouvez lancer le son.

 

– Pour écouter sur les enceintes de la télé, choisissez Freebox Player, mais n’oubliez pas d’allumer la télé sinon, ça ne va pas marcher…

 

– Pour écouter directement via la Freebox, avec un son évidemment pas terrible, cliquez sur Freebox Server – vous n’avez pas besoin d’allumer la télé.

 

A priori ça marche à partir de l’Iphone 3GS et 4, iPad 1 &2, iPod Touch 3G & 4G, et sur Mac of course.

 

[e-testing] la nouvelle interface de Gmail dévoilée

Gmail-copie-1
Un petit lifting va bientôt être proposé à tous les utilisateurs de Gmail et voici pour vous en avant-première un aperçu de cette nouvelle interface avec au menu :
  • Un nouveau design, plus aéré, plus clair avec de nouveaux thèmes qui sont mieux intégrés pour un rendu plus personnalisé

 

  • Le resizing automatique de la page en fonction de la taille de la fenêtre afin que les informations soient toujours accessibles sans scroll

 

  • Dans le menu de droite, la possibilité de laisser plus de places au labels ou au chat en faisant glisser un séparateur, en fonction de notre utilisation

 

barre-gmail.PNG

 

 

 

  • L’accent a été mis sur le moteur de recherche accessible via la Search box qui devient plus pointu avec des champs de recherche par expéditeur, destinataire, date, objet…Gmail Moteur de recherche

 

J’ai à peine eu le temps de voir une info-bulle à propos de Buzz, qui parlait de la suppression de ce service… A priori pour l’instant Buzz est bien visible dans le menu de gauche sous le lien Boite de Récéption mais je vais me renseigner sur ce qui pourrait survenir dans les prochaines semaines.

 

Je vous laisse voir la vidéo de Google au sujet du nouveau design de Gmail :

La bourse et la vie : la Web TV de l’actualité économique

labourseetlavie.PNG
Ca ressemble au titre du film de Mocky et ça n’aurait rien à faire dans ce blog et pourtant il s’agit de la très sérieuse et respectable web-TV lancée en 2009 par le journaliste financier Didier Testot : http://www.labourseetlavie.com/
Ce n’est donc pas une nouveauté mais il faut bien voir qu’en ces temps plus que troublés, une information claire appuyée de nombreuses interviews peut être une source référente dans le décryptage de l’actualité économique mondiale.
Au programme, des interviews en vidéo bien sûr, mais également des thèmes qui permettent d’affiner la recherche d’info:
  • Le zapping de la WebTV : les phrases clés sur la stratégie et le bilan extraites des interviews des dirigeants, en moins de 5 minutes par vidéo
  • Avis d’experts : l’actualité de la bourse et des marchés et les perspéctives, commentées par les experts
  • Entreprises : les interviews des dirigeants sur les résultats de leur entreprise
  • Débat économique et dossiers : des extraits des débats sont également disponibles en version textuelle sous la vidéo
  • Analystes et économistes : leurs commentaires sur l’actualité économique
  • Economie et pédagogie : on y retrouve les vidéos ‘Idées fausses sur les Midcaps » mais également des zooms sur les activités des entreprises et leurs différents métiers.
  • Enfin, une rubrique atypique, puisqu’il s’agit de Economie et Humour : Omar  et Fred décryptent à leur manière de sujets de fonds…
A noter que chaque rubrique offre un moteur de recherche par mot clé, rubrique et date. Enfin dès la page d’accueil, on  accède aux actualités du jour et cette fois en version texte.
Je crois que cette web-TV a de quoi plaire aux inquiets, aux curieux, et à tous ceux qui veulent une info détaillée qui ne soit pas donnée par les journalistes du 20 h mais par des personnes qui savent de quoi elles parlent.

Kindle : les photos chocs !

011.JPG

A la demande générale – bon, juste de Caro – Voici les photos preuves à l’appui que le Kindle est  :

– Petit

 

– Mignon

 

– Pratique

 

– Très lisible

 

 

 

 

 

Donc bon, il se marie très bien avec un petit sac à main, pour se promener en ville…

 

012

 

 

 

 

 

Fin et léger, le Kindle est un accessoire de mode très pratique en fin de compte!

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis comme je vous le disais, le Kindle est avant tout une liseuse éléctronique ultra-performante :

 

015.JPG

Un site pour la liberté : useyourfreedom.com

 

 

 

A l’occasion de la sortie du Film The Lady, réalisé par Luc Besson le 30 novembre prochain, qui raconte l’histoire de Aung San Suu Kyi, EuropaCorp a réalisé un site internet  full flash en version wall, permettant à tout le monde d’écrire sa propre définition de la Liberté.

 

Chaque pixel du portait de l’opposante au régime birman est composé d’une photo d’une des personnes ayant participé à ce mur, par upload ou via webcam, ainsi que de la définition qu’elle donne de la liberté, via un formulaire ultra simple.

 

C’est plutôt joli, on tombe d’ailleurs en premier sur une photo de Vincent Perez, musique douce. Un site qui ne sert à rien, juste à exprimer un sentiment, de communier pour la liberté et de rendre hommage à une très grande dame.

Dot Africa : un enjeu web pour l’Afrique

afrique-internet.jpg

 

Alors que c’est ouvert la 42ème réunion de l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) à Dakar, un enjeu majeur reste l’ouverture pour l’afrique d’une extension en .africa, qui renforce l’identité africaine comme acteur de l’économie numérique.

 

Actuellement, le business sur internet en Afrique en est à ses premiers balbutiements, expliqué par une couverture numérique haut débit extrêmement faible : de moins de 1% de la population, à des taux prohibitifs pouvant atteindre les 1000 $ par mois pour seulement 128kbps…

 

Et pourtant, la Panafrican Satellites Communication a annoncé le lancement en 2014 de 2 satellites qui permettront de couvrir 23 pays en haut débit à des tarifs de masse abordables.

 

Mais cela ne suffira pas à développer le business sur internet sans le passage de l’Afrique de l’IPV4 à l’IPV6. L’IPV4 est le codage des adresses IP sur 32 bits. Le nombre des adresses IPV4 étant limité à 232, il a été épuisé officiellement en février 2011. Depuis une transition vers IPV6 ( qui permet un nombre d’adresse de 2128) a été mise en place, mais l’Afrique reste sur la version IPV4, or les deux versions sont incompatibles…

 

L’Afrique éprouve un réel besoin de développement numérique mais pour l’instant, tout est à faire et le chantier va être long.

 

 

Un Tumblr pour faire comme Obama…

Tumblr-Obama.PNGAujourd’hui, j’ai copié un grand de ce monde. En effet, je ne sais pas si Sarkozy va s’inspirer de son homologue américain pour la course aux présidentielles, mais en tout cas Obama vient d’ouvrir son Tumblr. Je me suis dit : Pourquoi pas moi? Et ensuite : Mais à quoi ça sert?

 

Alors pour la petite histoire, Tumblr a été créé il y a 4 ans à New York par David Karp et a connu un succès assez spéctaculaire auprès des milieux de la mode, stars et paillettes américains. Valorisée à pas moins de 800 millions de dollars, elle emploie une cinquantaine de personne et en 2011 Tumblr a lancé sa version française, ce qui m’a permis de tester cette plateforme.

 

Pourquoi Tumblr a été plébicité par les milieux de la mode? Tout simplement parce qu’elle permet de partager très facilement et rapidement des contenus de type photos et vidéos, ce qui est moins évident via un blog classique, via twitter ou Facebook. L’outil est vraiment fait pour le partage de contenus, c’est très net : menu Tumblr

 

 

 

Du coup j’ai voulu tester et je me suis créé mon petit compte Tumblr. Mais malheur! J’ai commencé sur IE9 et ai dû bifurquer sur Firefox vite fait bien fait car au moment de la personnalisation des thèmes, les vues ne s’affichaient pas. Bon… Car oui, tout comme Twitter, Tumblr permet de personnaliser son interface, mais d’un point de vue général, le fonctionnement de Tumblr se rapproche réellement de celui de Twitter  : suivi des flux des autres comptes, re-partage des contenus.

 

La différence par rapport à un Facebook et un Twitter se fait surtout sur la longueur des contenus car ici on est plus dans du micro-blogging, avec des vrais articles, la possibilité de laisser des commentaires, de ‘liker » et de re-bloguer sur la plateforme.

 

Tumblr se situe donc à la croisée des chemins entre Twitter et Facebook et Youtube… et Over-blog. Bien! J’ai essayé de trouver des chiffres sur Tumblr en France mais j’ai fait choux blanc. Si quelqu’un en a je suis preneuse!

 

Pour terminer, pour faire comme Barack, Nicolas va devoir désormais comuniquer sur Facebook, Twitter, Youtube, Foursquare ET Tumblr. Il doivent s’éclater en dans la cellule de com de la Maison Blanche… Parce que moi, il n’y a rien qui m’irrite le plus que de voir les mêmes tweets sur Facebook, Linkedin, Viadéo, Google+ et j’en passe. Ca devient compliqué de tout gérer, je peux le comprendre, mais c’est un poil agaçant. Je suis adepte du poster moins pour poster mieux, mais bon…