Elvire Brugne Digitale Blonde

Stratégie Webmarketing

Archive dans août 2012

Prochainement : percer le mystère de la création d’entreprise

 

cloud-startup.jpegJe suis fascinée par les personnes qui vous parlent d’un projet, y croient coûte que coûte, montent leur affaire, et 10 ans plus tard la revendent à prix fort. Ils sont de tout milieu social, de culture différente, n’ont pas le même niveau d’étude et pourtant sont animés par la même passion d’entreprendre.

 

Mais comment font-ils? Qu’est-ce qui les inspire? Sont-ils des fous ou des visionnaires?

 

Je vais essayer de mettre en lumière le processus de création en interviewant des chef d’entreprises, des développeurs, des créateurs de start-up afin qu’ils nous livrent leurs secrets.

 

Vous retrouverez ces interviews retranscrites sur ce blog dès le mois de septembre, alors soyez prêts!

 

Droit de réponse de FashionShopping au sujet des articles le concernant sur ce blog

J’ai rédigé différents articles sur ce blog concernant le site e-commerce fashionshopping.com. Aujourd’hui, les avocats de FashionShopping me demandent de publier un droit de réponse, que vous retrouverez dans son intégralité ci-dessous :

 

« A la suite des articles intitulés « FashionShopping : Je viens de recevoir une lettre de mise en demeure » et « FashionShopping a lâché ses avocats contre un plaignant », la nouvelle société exploitant le site Fashion Shopping souhaite faire part de sa position, qui est la suivante : Le site FashionShopping a fait l’objet d’un rachat par la société GWD auprès de la société Transaction World Stock (TWS) dont la liquidation judiciaire avait été déclarée par jugement du Tribunal de commerce de Bobigny le 9 mai 2012.

Dans ce cadre, seuls les contrats postérieurs au 27 septembre 2011, date du placement en redressement judiciaire, ont été rachetés. Ainsi, pour les commandes antérieures à cette date, les clients sont invités à prendre contact avec le liquidateur judiciaire, Maitre Bally, SCP Moyrand Bally, 14 rue de Lorraine, 93000 Bobigny, et ce conformément au jugement précité.

Afin d’honorer les contrats rachetés, la société GWD a déployé des efforts importants pour payer les transporteurs détenteurs de certaines commandes, pallier les difficultés de livraison et les ruptures de production héritées du précédent exploitant.

Malheureusement, au même moment, un bug informatique faisant suite à la modification de la logistique du site a bloqué la transmission de certaines des nouvelles commandes. Ce problème ayant engorgé le service client, certains consommateurs n’ont pu trouver d’interlocuteur pouvant répondre à leur réclamation.

Cette erreur informatique a été corrigée et le service client, dont l’effectif a été augmenté, est à nouveau pleinement opérationnel.

La nouvelle direction de FashionShopping a conscience du retard pris dans la préparation des commandes concernées et des inconvénients occasionnés ; elle consacre toute son énergie à diminuer au maximum cette attente afin d’instaurer une nouvelle relation de confiance avec sa clientèle.

Pour ce faire, la société GWD invite ses clients à joindre le service de réclamation suivant : serviceclient@fashionshopping.com / Tél : 0825 825 004.

En aucun cas, cette situation malheureuse, temporaire et indépendante de la volonté des nouveaux dirigeants, ne peut être assimilée à une démarche d’arnaque ou de vol. »

FashionShopping a lâché ses avocats contre un plaignant

J’ai eu un jour le malheur de commander chez FashionShopping en 2011 comme je l’ai raconté ici.

Depuis vous avez été près d’une centaine à avoir laissé des commentaires sur ce blog ou à m’avoir envoyé des mails pour me raconter avoir vécu la même chose.

Depuis, FashionShopping a changé de main et j’ai eu la chance de m’entrenenir avec le repreneur, William Illouz, qui m’a assuré que tout était revenu dans l’ordre, et que désormais toutes les commandes étaient honorées.

Las, un article que j’avais écris sur les procédures pour récupérer son argent en cas de litige avec un e-commerçant a fortement déplu.

Du coup, FashionShopping m‘a envoyé ses avocats pour que je retire ledit article et je me suis executée. J’ai déjà perdu de l’argent, je ne tiens pas à en perdre d’avantage.

 

Attention, on m’a demandé également de retirer les commentaires qui pourraient porter préjudice à FashionShopping comme étant des supposés propos difamatoires.

 

Comme je suis dans le colimateur des avocats, je vous charge donc de modérer de vous même vos propos en par exemple jouant au jeu du Taboo, vous savez, le jeu des mots interdits : il ne faut donc pas dire Arnaque et Fashionshopping dans la même phrase, etc, je vous laisse la jugeote de compléter la liste de vous-même.

 

Voilà!

 

FashionShopping : je viens de recevoir une mise en demeure

Pour ceux qui suivent ce blog concernant Fashion Shopping, sachez que je viens de recevoir une mise en demeure par mail de retirer sous trois jours l’article : Arnaque FashionShopping : les procédures pour recouvrer votre argent ( article désormais supprimé) et les commentaires assortis.

Pour preuve, voici le mail reçu.

 

Nous vous écrivons en notre qualité de conseil de la société FASHION SHOPPING – GWD, dont le siège social est situé 59 avenue Victor Hugo 75116 Paris, France.

Notre cliente nous a communiqué plusieurs courriers électroniques échangés avec vous ayant pour objet divers contenus diffusés sur votre blog accessible à l’adresse www.digitaleblonde.com, et notamment un article rédigé par vos soins intitulé « Arnaque FashionShopping : Les Procédures pour recouvrer votre argent »  publié le 12 mai 2012.

D’une part, vous présentez le site Fashion Shopping comme « une arnaque » en affirmant que les commandes réalisées par ce biais ne seraient que très rarement honorées et qu’en toute hypothèse, les colis seraient livrés incomplets et/ou tardivement.

D’autre part, vous revendiquez votre qualité de « victime » du site Fashion Shopping et indiquez à vos lecteurs différentes actions visant à obtenir le remboursement des sommes que le site aurait « volé » à sa clientèle.

Or, comme notre cliente vous l’a indiqué, le site Fashion Shopping a fait l’objet d’un rachat effectif depuis le 9 mai 2012 et, partant, d’un changement de direction, de telle sorte qu’aucun des comportements dénoncés au sein de votre article ne peuvent, depuis cette date, lui être imputés.

En effet, ces griefs concernent la gestion de l’ancienne direction du site et notre cliente ne peut accepter l’amalgame qui ressort de la lecture de cet article, sa publication étant postérieure à la reprise du site.

Dès lors, les propos de cet article apparaissent comme diffamatoires à l’encontre du site Fashion Shopping au sens de l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

 

En effet, les imputations selon lesquelles le site serait une arnaque dont l’objectif serait de voler ses clients, portent nécessairement atteinte à la considération et à la réputation du site et de son actuel dirigeant.

Par ailleurs, nous avons également relevé à la suite de l’article litigieux, les commentaires diffamatoires suivants postés par vos lecteurs qui qualifient le site Fashion Shopping d’arnaque et d’escroquerie :

       Commentaire n°3 posté par grenier le 23/05/2012 à 18h40 ;

       Commentaire n°7 posté par nadège divouri le 24/05/2012 à 20h18 ;

       Commentaire n°8 posté par nadège divouri le 25/05/2012 à 14h02 ; 

       Commentaire n°9 posté par CELINE le 29/05/2012 à 16h03 ; 

       Commentaire n°10 posté par nadege le 29/05/2012 à 17h07 ; 

       Commentaire n°14 posté par fokwoua nguetchueng marien ludovic le 08/06/2012 à 07h36 ; 

       Commentaire n°18 posté par tortillon le 21/06/2012 à 16h02 ; 

       Commentaire n°20 posté par bertrand le 30/06/2012 à 17h25 ; 

       Commentaire n°23 posté par Philippe le 12/07/2012 à 10h25 ; 

       Commentaire n°24 posté par ASMA le 12/07/2012 à 11h29 ; 

       Commentaire n°29 posté par sandra le 25/07/2012 à 11h06 ; 

       Commentaire n°33 posté par MissLancel il y a 4 jours à 14h19.

Par ce biais, certaines allégations diffamatoires sont diffusées, ce qui porte atteinte à la réputation de notre cliente.

 

C’est pourquoi, au vu des éléments qui précèdent, nous sommes contraints de vous mettre en demeure, dans un délai de trois (3) jours calendaires à compter de la réception de la présente :

Ø  de supprimer l’intégralité de l’article intitulé « Arnaque FashionShopping : Les Procédures pour recouvrer votre argent », publié le 12 mai 2012 sur votre blog www.digitaleblonde.com;

Ø  de supprimer l’ensemble des commentaires ci-dessus référencés et publiés sur votre blog www.digitaleblonde.com.

 

À défaut de réponse satisfaisante de votre part dans le délai imparti, nous avons instruction de saisir les tribunaux compétents.

Nous concevons que vous souhaiterez tout autant que nous éviter cette issue.

Nous précisons que vous pouvez nous faire répondre par celui de nos confrères que vous choisirez pour assurer la défense de vos intérêts.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame, l’expression de nos sentiments distingués.

 

Vincent VARET                          Anne-Laure MOYA-PLANA

Avocat à la Cour                         Avocat à la Cour

 

 

 

A dans 3 jours!