Elvire Brugne Digitale Blonde

Stratégie Webmarketing

Catégorie dans Arnaque

FashionShopping a lâché ses avocats contre un plaignant

J’ai eu un jour le malheur de commander chez FashionShopping en 2011 comme je l’ai raconté ici.

Depuis vous avez été près d’une centaine à avoir laissé des commentaires sur ce blog ou à m’avoir envoyé des mails pour me raconter avoir vécu la même chose.

Depuis, FashionShopping a changé de main et j’ai eu la chance de m’entrenenir avec le repreneur, William Illouz, qui m’a assuré que tout était revenu dans l’ordre, et que désormais toutes les commandes étaient honorées.

Las, un article que j’avais écris sur les procédures pour récupérer son argent en cas de litige avec un e-commerçant a fortement déplu.

Du coup, FashionShopping m‘a envoyé ses avocats pour que je retire ledit article et je me suis executée. J’ai déjà perdu de l’argent, je ne tiens pas à en perdre d’avantage.

 

Attention, on m’a demandé également de retirer les commentaires qui pourraient porter préjudice à FashionShopping comme étant des supposés propos difamatoires.

 

Comme je suis dans le colimateur des avocats, je vous charge donc de modérer de vous même vos propos en par exemple jouant au jeu du Taboo, vous savez, le jeu des mots interdits : il ne faut donc pas dire Arnaque et Fashionshopping dans la même phrase, etc, je vous laisse la jugeote de compléter la liste de vous-même.

 

Voilà!

 

FashionShopping : je viens de recevoir une mise en demeure

Pour ceux qui suivent ce blog concernant Fashion Shopping, sachez que je viens de recevoir une mise en demeure par mail de retirer sous trois jours l’article : Arnaque FashionShopping : les procédures pour recouvrer votre argent ( article désormais supprimé) et les commentaires assortis.

Pour preuve, voici le mail reçu.

 

Nous vous écrivons en notre qualité de conseil de la société FASHION SHOPPING – GWD, dont le siège social est situé 59 avenue Victor Hugo 75116 Paris, France.

Notre cliente nous a communiqué plusieurs courriers électroniques échangés avec vous ayant pour objet divers contenus diffusés sur votre blog accessible à l’adresse www.digitaleblonde.com, et notamment un article rédigé par vos soins intitulé « Arnaque FashionShopping : Les Procédures pour recouvrer votre argent »  publié le 12 mai 2012.

D’une part, vous présentez le site Fashion Shopping comme « une arnaque » en affirmant que les commandes réalisées par ce biais ne seraient que très rarement honorées et qu’en toute hypothèse, les colis seraient livrés incomplets et/ou tardivement.

D’autre part, vous revendiquez votre qualité de « victime » du site Fashion Shopping et indiquez à vos lecteurs différentes actions visant à obtenir le remboursement des sommes que le site aurait « volé » à sa clientèle.

Or, comme notre cliente vous l’a indiqué, le site Fashion Shopping a fait l’objet d’un rachat effectif depuis le 9 mai 2012 et, partant, d’un changement de direction, de telle sorte qu’aucun des comportements dénoncés au sein de votre article ne peuvent, depuis cette date, lui être imputés.

En effet, ces griefs concernent la gestion de l’ancienne direction du site et notre cliente ne peut accepter l’amalgame qui ressort de la lecture de cet article, sa publication étant postérieure à la reprise du site.

Dès lors, les propos de cet article apparaissent comme diffamatoires à l’encontre du site Fashion Shopping au sens de l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

 

En effet, les imputations selon lesquelles le site serait une arnaque dont l’objectif serait de voler ses clients, portent nécessairement atteinte à la considération et à la réputation du site et de son actuel dirigeant.

Par ailleurs, nous avons également relevé à la suite de l’article litigieux, les commentaires diffamatoires suivants postés par vos lecteurs qui qualifient le site Fashion Shopping d’arnaque et d’escroquerie :

       Commentaire n°3 posté par grenier le 23/05/2012 à 18h40 ;

       Commentaire n°7 posté par nadège divouri le 24/05/2012 à 20h18 ;

       Commentaire n°8 posté par nadège divouri le 25/05/2012 à 14h02 ; 

       Commentaire n°9 posté par CELINE le 29/05/2012 à 16h03 ; 

       Commentaire n°10 posté par nadege le 29/05/2012 à 17h07 ; 

       Commentaire n°14 posté par fokwoua nguetchueng marien ludovic le 08/06/2012 à 07h36 ; 

       Commentaire n°18 posté par tortillon le 21/06/2012 à 16h02 ; 

       Commentaire n°20 posté par bertrand le 30/06/2012 à 17h25 ; 

       Commentaire n°23 posté par Philippe le 12/07/2012 à 10h25 ; 

       Commentaire n°24 posté par ASMA le 12/07/2012 à 11h29 ; 

       Commentaire n°29 posté par sandra le 25/07/2012 à 11h06 ; 

       Commentaire n°33 posté par MissLancel il y a 4 jours à 14h19.

Par ce biais, certaines allégations diffamatoires sont diffusées, ce qui porte atteinte à la réputation de notre cliente.

 

C’est pourquoi, au vu des éléments qui précèdent, nous sommes contraints de vous mettre en demeure, dans un délai de trois (3) jours calendaires à compter de la réception de la présente :

Ø  de supprimer l’intégralité de l’article intitulé « Arnaque FashionShopping : Les Procédures pour recouvrer votre argent », publié le 12 mai 2012 sur votre blog www.digitaleblonde.com;

Ø  de supprimer l’ensemble des commentaires ci-dessus référencés et publiés sur votre blog www.digitaleblonde.com.

 

À défaut de réponse satisfaisante de votre part dans le délai imparti, nous avons instruction de saisir les tribunaux compétents.

Nous concevons que vous souhaiterez tout autant que nous éviter cette issue.

Nous précisons que vous pouvez nous faire répondre par celui de nos confrères que vous choisirez pour assurer la défense de vos intérêts.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame, l’expression de nos sentiments distingués.

 

Vincent VARET                          Anne-Laure MOYA-PLANA

Avocat à la Cour                         Avocat à la Cour

 

 

 

A dans 3 jours!

FashionShopping : le renouveau

Comme je vous l’avais annoncé dans mon précédent article sur le sujet, FashionShopping a désormais trouvé un repreneur, la société Global Web Distribution, dirigée par Mr William Illouz, avec qui j’ai pu m’entretenir par mail.

 

Mr Illouz affirme que les déboires de FashionShopping sont imputables à la société TWS qui avait jusqu’au 9 mai dernier la responsabilité de FashionShopping. On peut effectivement constater sur ce blog que toutes les réclamations sont liées à des commandes passées AVANT le 9 mai. depuis cette date, je n’ai vu personne se plaindre d’une commande non conforme ou comme cela a souvent été le cas avec TWS, d’une commande jamais arrivée et jamais remboursée.

 

Après la liquidation, donc depuis le 9 mai 2012, GWD met tout en oeuvre pour que les commandes se passent bien alors je vous demande, amis lecteurs, avez-vous eu de mauvaises commandes depuis le 9 mai ?

 

Je compte sur vous pour me faire des retours rapides!

 

fashionshopping.com : une arnaque dont j’ai été victime

 

Attention, du nouveau pour FashionShopping : le renouveau est là : FashionShopping : le renouveau

 

Et oui, je devrais rougir d’avoir été victime d’un site e-commerce, mais pour que cela serve aux autres, je tiens à vous raconter ma mésaventure et vous montrer que ce site est une véritable arnaque et comment j’aurais pu le savoir.

 

Attention : un article dédié aux procédures pour les victimes de fashionshopping.com est à votre disposition

 

L’affaire est simple : ce site ressemble comme deux gouttes d’eau à vente-privee.com, et propose comme son confrère des offres alléchantes d’articles de marque à des prix défiant toute concurrence. Sauf que si l’un jouit d’une réputation quasi sans faille, l’autre accumule les passifs.

 

En juillet 2011,  je me lance – sans regarder les avis des consommateurs sur le net ( je vous invite juste à taper fashionshopping sur les moteurs de recherche, c’est édifiant) , fais une razzia de petits sacs, ballerines et pulls pour un montant de 88€ et des brouettes.

 

30 jours plus tard, toujours pas de colis. Après l’avoir interrogé, le service client me renvoie un mail plutôt étonnant :

 

fs1

 

Pas de précision quant à une date éventuelle de réception de ma commande.

 

Je commence à avoir de sérieux doutes au sujet de ce site, et je renvoie au total 3 mails afin de savoir où en est ma fameuse commande.

 

Le 25 octobre 2011, enfin on me répond !

 

FS2

 

 

Je renvoie illico un mail en demandant si une annulation équivaut à un remboursement car je refuse de recevoir un avoir sur ce site.

 

Et là, contre toute attente, on me répond quasi-immédiatement que la totalité de ma commande va m’être recréditée en points qui eux même pourront ensuite être transformés en remboursement en euros.

 

Puis un dernier mail du service client de décembre 2011 :

 

FS3

 

Logiquement, j’aurais dû être remboursée en janvier dernier délai. Et toujours rien.  4 mails plus tard, je n’ai toujours aucune réponse de la part de cette entreprise au sujet du remboursement promis.

 

Je me souviens avoir mené ma petite enquête, il y avait une page facebook sur laquelle quasiment tous les statuts étaient commentés de manière systématiquement négatifs par les fans qui affirmaient s’être fait arnaquer. Aujourd’hui, cette page a été supprimée.

 

J’ai regardé du côté de la DGCCRF qui a dû recevoir une centaine de plaintes, mais le site est encore ouvert et l’entreprise poursuit ses activités.

 

Il y a également un compte twitter qui ne poste plus depuis 2011. Pourtant, on reçoit jusqu’à deux fois par jour des emailings de fashionshopping.com avec des ventes privées, déstockages et promotions.

 

 

Bref, on peut se faire arnaquer sur internet et pas que par piratage du compte bancaire. Pour éviter les sites nocifs,  une méthode infaillible en 4 points :

  1. Taper le nom du site sur un moteur de recherche et observer les résultats. Viser particulièrement les forums, les sites d’avis de consommateurs et lire les commentaires
  2. Faire attention aux faux avis : méfiance vis à vis des avis qui semblent positifs du genre : « C’est vrai, j’ai mis du temps à recevoir ma commande mais le service client s’est beaucoup amélioré et au final je suis super contente de mes articles qui sont conformes à ceux que j’ai commandés ».
  3. Evaluer les avis des consommateurs : si certains parlent de déposer plainte, alors fiez-vous à leurs commentaires et ne commandez pas.
  4. Regarder leur présence sur le net  : s’ils ont un compte twitter, facebook, google+ , un blog etc… et voir le type de publications et les commentaires associés. Attention à la modération qui peut squizzer systématiquement les commentaires négatifs. Les sites qui laissent les commentaires négatifs sont soit des kamikazes soit ils laissent le soin à leur fan de modérer automatiquement parce qu’ils savent que leur communauté les défend.

Tout ce que j’aurais dû faire avant d’aller sur ce satané site.

 

Je ne sais pas si je serai remboursée un jour, mais si au moins cet article pouvait éviter à d’autres de se faire arnaquer à leur tour, ce serait génial. Alors : RELAYEZ-LE !