Elvire Brugne Digitale Blonde

Stratégie Webmarketing

Catégorie dans e-testing

Un nouvel agrégateur d’actualités en béta : Trap-it

 

Trapit.PNG

 

 

Voici encore un nouveau moteur de recherche, parmi tant d’autres, qui essaie de concurrencer Google Actu ou Bing sur la remontée d’actualités pertinentes et pas toujours visibles à la requête. Bon, celui là n’est qu’en Béta site web mais il a retenu mon attention car j’aime bien l’intention de Trapit, puisque c’est son nom.

 

Trapit a été lancé par les créateurs de Siri, l’assistant virtuel d’Apple, ce qui lui fait déjà une belle carte de visite. Maintenant pour sortir du lot parmi les Digg et autre Techmeme qui surfent plus ou moins bien sur la vague des agrégateurs d’actualités, Trapit a un concept un peu particulier puis qu’il nous propose gentillement de configurer nos types d’articles dont nous apprécions le contenu afin de nous faire remonter par la suite les contenus pertinents s’y rapprochant.

 

On peut chercher un thème soit avec un moteur de recherche, soit en choisissant parmi les différents topics proposés dans le menu.  Au clic sur un thème, 3 articles connexes apparaissent dans des pushs qui au roll over laissent apparaitre une partie du contenu de l’article un un Bouton « Add to my Traps ».

Si on clic sur Add to my Traps, alors ce type d’article fera l’objet de remontées connexes dans notre flux.

 

Trapit artciles

 

 

 

Une fois l’ensemble de vos topics rentrés, vous découvrez alors les 3 dernières actus agrégées pour vous en haut du site ainsi que des onglets crées selon les mots clés des topics que vous aimez lire, onglets qui renferment toutes les actualités :

 

Trapit-3.png

 

Les fonctionnalités :

  • Au clic sur un push, vous pouvez consulter l’intégralité de l’article

Vous pouvez également au roll over :

  • Partager ce contenu sur Facebook ou twitter
  • L’enregistrer pour le lire plus tard
  • Liker ou disliker l’article : évidemment Trapit va également prendre en compte les articles qu’on like ( ou pas) afin d’affiner la pertinence des contenus qu’il réstitue.

Au final, on a bien un agrégateur qui se calque sur nos goûts, encore faut il passer vraiment du temps dessus pour qu’il s’imprègne bien de nos choix. Malheureusement, les gens utilisent Youtube pour lire les vidéos, Facebook et Twitter pour relayer des actus chaudes, et utilisent Bing ou Google pour leurs recherches classiques… et Trapit ne peut pas lutter contre ça et ne peut pas prendre ces masses d’informations sur l’utilisateur pour avoir une pertinence quasi exhaustive. Donc… pour moi ça ne va pas être simple pour Trapit de tirer son épingle du jeu.

 

 

 

 

 

 

[e-testing] la nouvelle interface de Gmail dévoilée

Gmail-copie-1
Un petit lifting va bientôt être proposé à tous les utilisateurs de Gmail et voici pour vous en avant-première un aperçu de cette nouvelle interface avec au menu :
  • Un nouveau design, plus aéré, plus clair avec de nouveaux thèmes qui sont mieux intégrés pour un rendu plus personnalisé

 

  • Le resizing automatique de la page en fonction de la taille de la fenêtre afin que les informations soient toujours accessibles sans scroll

 

  • Dans le menu de droite, la possibilité de laisser plus de places au labels ou au chat en faisant glisser un séparateur, en fonction de notre utilisation

 

barre-gmail.PNG

 

 

 

  • L’accent a été mis sur le moteur de recherche accessible via la Search box qui devient plus pointu avec des champs de recherche par expéditeur, destinataire, date, objet…Gmail Moteur de recherche

 

J’ai à peine eu le temps de voir une info-bulle à propos de Buzz, qui parlait de la suppression de ce service… A priori pour l’instant Buzz est bien visible dans le menu de gauche sous le lien Boite de Récéption mais je vais me renseigner sur ce qui pourrait survenir dans les prochaines semaines.

 

Je vous laisse voir la vidéo de Google au sujet du nouveau design de Gmail :

La bourse et la vie : la Web TV de l’actualité économique

labourseetlavie.PNG
Ca ressemble au titre du film de Mocky et ça n’aurait rien à faire dans ce blog et pourtant il s’agit de la très sérieuse et respectable web-TV lancée en 2009 par le journaliste financier Didier Testot : http://www.labourseetlavie.com/
Ce n’est donc pas une nouveauté mais il faut bien voir qu’en ces temps plus que troublés, une information claire appuyée de nombreuses interviews peut être une source référente dans le décryptage de l’actualité économique mondiale.
Au programme, des interviews en vidéo bien sûr, mais également des thèmes qui permettent d’affiner la recherche d’info:
  • Le zapping de la WebTV : les phrases clés sur la stratégie et le bilan extraites des interviews des dirigeants, en moins de 5 minutes par vidéo
  • Avis d’experts : l’actualité de la bourse et des marchés et les perspéctives, commentées par les experts
  • Entreprises : les interviews des dirigeants sur les résultats de leur entreprise
  • Débat économique et dossiers : des extraits des débats sont également disponibles en version textuelle sous la vidéo
  • Analystes et économistes : leurs commentaires sur l’actualité économique
  • Economie et pédagogie : on y retrouve les vidéos ‘Idées fausses sur les Midcaps » mais également des zooms sur les activités des entreprises et leurs différents métiers.
  • Enfin, une rubrique atypique, puisqu’il s’agit de Economie et Humour : Omar  et Fred décryptent à leur manière de sujets de fonds…
A noter que chaque rubrique offre un moteur de recherche par mot clé, rubrique et date. Enfin dès la page d’accueil, on  accède aux actualités du jour et cette fois en version texte.
Je crois que cette web-TV a de quoi plaire aux inquiets, aux curieux, et à tous ceux qui veulent une info détaillée qui ne soit pas donnée par les journalistes du 20 h mais par des personnes qui savent de quoi elles parlent.

Un Tumblr pour faire comme Obama…

Tumblr-Obama.PNGAujourd’hui, j’ai copié un grand de ce monde. En effet, je ne sais pas si Sarkozy va s’inspirer de son homologue américain pour la course aux présidentielles, mais en tout cas Obama vient d’ouvrir son Tumblr. Je me suis dit : Pourquoi pas moi? Et ensuite : Mais à quoi ça sert?

 

Alors pour la petite histoire, Tumblr a été créé il y a 4 ans à New York par David Karp et a connu un succès assez spéctaculaire auprès des milieux de la mode, stars et paillettes américains. Valorisée à pas moins de 800 millions de dollars, elle emploie une cinquantaine de personne et en 2011 Tumblr a lancé sa version française, ce qui m’a permis de tester cette plateforme.

 

Pourquoi Tumblr a été plébicité par les milieux de la mode? Tout simplement parce qu’elle permet de partager très facilement et rapidement des contenus de type photos et vidéos, ce qui est moins évident via un blog classique, via twitter ou Facebook. L’outil est vraiment fait pour le partage de contenus, c’est très net : menu Tumblr

 

 

 

Du coup j’ai voulu tester et je me suis créé mon petit compte Tumblr. Mais malheur! J’ai commencé sur IE9 et ai dû bifurquer sur Firefox vite fait bien fait car au moment de la personnalisation des thèmes, les vues ne s’affichaient pas. Bon… Car oui, tout comme Twitter, Tumblr permet de personnaliser son interface, mais d’un point de vue général, le fonctionnement de Tumblr se rapproche réellement de celui de Twitter  : suivi des flux des autres comptes, re-partage des contenus.

 

La différence par rapport à un Facebook et un Twitter se fait surtout sur la longueur des contenus car ici on est plus dans du micro-blogging, avec des vrais articles, la possibilité de laisser des commentaires, de ‘liker » et de re-bloguer sur la plateforme.

 

Tumblr se situe donc à la croisée des chemins entre Twitter et Facebook et Youtube… et Over-blog. Bien! J’ai essayé de trouver des chiffres sur Tumblr en France mais j’ai fait choux blanc. Si quelqu’un en a je suis preneuse!

 

Pour terminer, pour faire comme Barack, Nicolas va devoir désormais comuniquer sur Facebook, Twitter, Youtube, Foursquare ET Tumblr. Il doivent s’éclater en dans la cellule de com de la Maison Blanche… Parce que moi, il n’y a rien qui m’irrite le plus que de voir les mêmes tweets sur Facebook, Linkedin, Viadéo, Google+ et j’en passe. Ca devient compliqué de tout gérer, je peux le comprendre, mais c’est un poil agaçant. Je suis adepte du poster moins pour poster mieux, mais bon…

 

 

 

 

Beta testing : WeCook.fr

wecook.PNG

 

 

Pas de nouvel article, juste une bonne surprise: après mon article sur l’excellent Planicook, j’ai le privilège de béta-tester un site concurrent: WeCook.fr Ca me rappelle le plaisir des recettes internes chez X-Prime!

 

Évidemment je ne ferai pas de shoot écran de ce nouveau site puisqu’il n’est pas encore ouvert au public mais néanmoins je vous filtre quelques impressions: c est pas mal du tout! De bonnes idées, une réelle envie de satisfaire le dineur post-ado comme la wonder-maman addict du bien- bon-bio. Un chouette design qui ne gâche rien et un soucis d’ergonomie.

 

Et voilà, je n’en dirai pas plus! A très vite.

[e-testing] le site Planicook

J’ai testé Planicook, qui permet à toutes les mamans modernes de faire en sorte que les repas ne deviennent pas un casse-tête permanent, une course aux surgelés-tous-faits ou un pâtes-au-jambon quotidien.

Bref, je me dis, soyons fous, tentons nous aussi l’aventure à la maison, d’autant plus que Planicook permet de préparer également des menus diététiques, ce qui m’interesse grandement.

 

  • S’inscrire à Planicook : je trouve cela super simple et pratique. On rentre quelques données, on choisi la formule d’abonnement souhaitée et zou. Difficile de faire plus simple :

Planicook commande

 

Mais : un petit Facebook Registration serait le bienvenu. Ce serait carrément top en plus de la possibilité de viralité.

  •  Personnaliser son espace : là encore je trouve cela bien fait : en plus des^personnalisation coordonnées habituelles, Planicook propose le choix d’aliments de saisons, le type d’appétit (petit, normal ou gros mangeur) pour soi ainsi que pour les autres membres de la famille qui partage votre table ou vos invités.

On peut indiquer les ingrédients à éviter (en cas d’allergie par exemple), puis le type de menu souhaité – Express, Bien-être, Diététique, Réception (si vous recevez des invités) et D’Ailleurs, pour changer un peu. Enfin on choisi si les menus doivent être composés pour le midi ou le soir, ou les deux.

 

Et là, le bémol. Si moi je choisi un menu diététique pour faire du bien à mon petit corps, l’Homme et l’Enfant, eux, seraient plutôt du genre à vouloir des cuisines d’ailleurs et expresses.

Alors je suis un peu coincée. Je met tout le monde à la diète? Pas sympa la fille.  C’est juste un peu dommage du coup. Ca aurait été vraiment super si on pouvait faire pour le soir un menu diététique pour moi et des menus qui tiennent bien le corps pour le reste de la famille.

 

  • Le Planicook : jusqu’à deux semaines de menus

En testant, on a jusqu’à 2 semaines de menus pour le midi et le soir. On peut également modifier les menus et changer de recette si jamais une recette ne convient pas.

 

Repas-du-soir-copie-1.PNG

 

    • On a le droit de créer 8 Planicook par mois. Je n’ai pas très bien compris l’intérêt de cette limitation. Du coup je me dis que c’est peut-être pour moi le moyen de créer des menus pour moi et des menus pour ma famille, en utilisant 2 Planicook différents. Sauf que en pratique, modifier quand même un par un chaque repas c’est un peu compliqué. Je vais voir.
    • Je comprends que chaque fois qu’on valide un Planicook, il m’est décompté. Sauf que, chaque fois que je veux imprimer ma liste des courses par exemple ou modifier un menu, et bien paf, ca fait un Planicook en moins. Moi je trouve cela vraiment étrange. Je ne comprends pas comment je peux m’abonner et être limitée dans le nombre de fois ou je veux revoir le menu etc. Alors c’est peut-être un coup à prendre mais bon ça ne me ravit pas plus que ça.

 

  • La liste des courses : comme dans tout bon site de cuisine, on a la possibilité d’imprimer sa liste des courses, en sélectionnant les ingrédients qu’on a déjà. Un calculateur permet de définir le coût global de ses courses, ce qui est pas mal.
    • Planicook a des partenaires comme Auchan-direct.fr, mais malheureusement, je ne peux directement utiliser ma liste des courses Planicook pour mes achats. Pourtant ce principe existe chez Chronodrive avec maboiteadiner.com  : à chaque recette la possibilité d’insérer les ingrédients dans mon panier. Une prochaine évolution?

 

  • Les recettes : toutes les recettes sont bien expliquées et de ce que j’ena i vu, simples à exécuter. Je trouve ça plutôt efficace d’ailleurs comme mise en page

Recette.PNG

  • Mediatisation :
    •  212 fans Facebook
    • Une Chaîne Planiccok sur Youtube ( 1 abonné, 3 vidéos postées)
    • Un blog régulièrement mis à jour
    • Un twitter :@Planicook
    • De nombreuses publications, reportages TV etc…

Bon au final, je vais voir à l’usage la praticité de ce site et je ne manquerait pas de vous en faire part!