Le portage salarial pour vous aider à vous lancer dans la création d’entreprise

Le portage salarial pour vous aider à vous lancer dans la création d’entreprise
14 décembre 2012 6 Comments Création d'entreprise Elvire Brugne

Dans mon article précédent, j’expliquais que quand on était au chômage, il pouvait parfois s’avérer judicieux de créer son propre job et Pôle Emploi propose justement des aides à la création d’entreprise.

 

Cependant, avant de se lancer bille en tête avec son idée, il vaut parfois mieux se laisser un peu de temps afin de tester son activité, de sonder le marché, d’ajuster son positionnement et surtout de trouver des clients.

 

C’est dans cette optique que je me suis tournée vers le portage salarial.

 

Le portage salarial en quelques mots :

Vous avez une activité de service et vendez des prestations intellectuelles : par exemple vous êtes consultant, salarié en CDI dans une entreprise de conseil. Vous avez envie de donner des cours de management à des étudiants et avec besoin d’un statut express qui vous permette de déclarer cette activité en plus de votre salaire habituel versé par votre entreprise.

Le portage salarial est une solution simple et rapide pour vous : vous devenez alors « porté » c’est à dire que vous êtes salarié de l’entreprise de portage salarial, vous lui déclarez le montant de vos prestations et à la fin du mois elle vous envoie votre bulletin de paie, comme n’importe quel autre salarié, avec l’ensemble des charges déduites.

L’entreprise de portage salarial s’occupe de toutes les démarches administratives, édite les bulletin de paie, facture vos clients et relance en cas d’impayé. Dans certain cas, elle peut même vous faire une avance sur paiement en cas de délai.

En contre partie, la société de portage prélève un pourcentage de votre salaire, environ 10% pour les frais de gestion et services.

 

Quand vous êtes au chômage, le portage peut aider dans une phase de test

Personnellement, je me suis rapprochée de  Portability. que je connaissais de réputation, utilisé par une amie.

J’ai rapidement trouvé des clients pour mon activité de community manager et de rédactrice web, et comme j’avais très peur de me retrouver à faire des démarches administratives pour me lancer en freelance, sans savoir si cela était pérenne, j’ai préféré être portée par Portability.

Cela m’a permis pendant plusieurs moi de cumuler mes allocations chômage et un salaire.

 

Etre en activité et au chômage : la déclaration

En fin de mois, on doit s’actualiser. Si l’on a travaillé pendant le mois, mais que l’on continue à être demandeur d’emploi, il suffit de prendre son bulletin de paie, de reporter le nombre d’heures et le salaire et c’est parti.

Si le salaire est inférieur au montant des allocations, alors un complément vous sera versé par Pôle Emploi

Si le salaire est supérieur, vous ne recevrez pas d’allocations, ce qui paraît logique.

Dans tous les cas, Pôle Emploi fait un savant calcul pour vous recréditer en fin de droit un nombre de jour équivalent aux nombres d’heures travaillées dans le mois.

 

Du coup, même si vous travaillez peu ou pas, vous avez toujours un salaire à la fin du moins versé par Pôle Emploi, ce qui est confortable intellectuellement.

 

Bilan du portage

J’ai donc été portée pendant quelques mois, ce qui m’a permis de démarrer mon activité en douceur sans me prendre la tête avec la paperasse et tout en gardant mon statut de demandeur d’emploi.

Le portage apporte de la souplesse et permet d’être autonome et Portability m’a apporté beaucoup de conseils, ce qui est un plus.

Par contre, le point noir est clairement le bulletin de paie : si vous vendez une prestation 200€, la société de portage va facturer votre client 200€ mais vous allez au final recevoir un bulletin de paie de seulement environ 100€. Comptez donc que chaque prestation vous rapportera moitié moins que ce que vous la vendez…

C’est donc une situation acceptable pour un démarrage, mais qui devient frustrante à la longue.

 

Comme mon activité se pérennise, j’ai donc choisi de bénéficier de toutes les aides de Pôle Emploi pour devenir auto-entrepreneur et enfin avoir un revenu digne de ce nom, reflétant mon activité, ce que je vous raconterai dans un prochain article !

A propos
Elvire Brugne Avec plus de 10 ans d'expérience dans le digital, je mets en place des stratégies sur les réseaux sociaux qui fonctionnent !
Laissez un commentaire !
  1. 1

    poletti

    commande pas arriver,ils m’on retirer l’argent grosse arnaque,il ne reponde ni au telephone ni au mail

    Répondre
  2. 1

    Lucie

    article trés intéressant!

    Répondre
    1. 1

      Lvir

      Merci beaucoup! Le partage d’expériences personnelles me tient à coeur et j’apprécie votre encouragement.

      Répondre
  3. 1

    Laure 2iPortage

    Bonjour,
    Voilà un billet clair et intelligent. Vous avez eu bien raison de vous tourner vers cette solution du portage salarial qui, bien que peu connue encore en France est en plein développement. Pour les
    lecteurs et lectrices de votre blog qui souhaiteraient faire des simulations concrètes des rémunérations nettes que vous pourrez avoir en étant consultant porté, nous avons un outil très utile qui
    vous permet de faire des simulations dans les deux sens : http://www.2iportage.com/calculette_portage_salarial/estimez-votre-salaire-2iportage
    Bien cordialement,

    Répondre
    1. 1

      Lvir

      Merci pour votre commentaire encourageant !

      Répondre
  4. 1

    Piana Portage

    Je ce savait pas trop l’importance du portage salarial , mais grâce a cet article je peut comprendre.

    Répondre

Laisser un commentaire