Planicook et Sandrine Lavigne : un nouveau départ en 2013

Planicook et Sandrine Lavigne : un nouveau départ en 2013
11 janvier 2013 No Comments Création d'entreprise Elvire Brugne

portrait-sandrine-Lavigne.jpgC’est dans l’optique de comprendre comment des personnes se lancent comme ça d’un coup d’un seul à corps perdu dans l’aventure extraordinaire qu’est la création d’entreprise que j’ai demandé à Sandrine Lavigne, créatrice du site Planicook.fr, de témoigner et raconter le pourquoi du comment.

 

Sandrine, comment t’es venue cette idée de créer un site pour organiser ses repas chez soi?

Il se trouve que j’étais une très mauvaise cuisinière, je n’avais jamais d’idée de repas. Et puis en juillet 2006, je venais d’accoucher, et je me trouvais dans un état d’esprit super créatif, en mode louve qui s’occupe de son petit et qui est tout le temps en veille ! Et une nuit, j’ai rêvé d’une petite machine, comme un espèce de GPS de la cuisine, qui me proposait des menus. Pour matérialiser ce rêve, j’y ai repensé dès le lendemain puis j’en ai parlé à ma famille, et surtout j’ai commencé à l’écrire, pour concrétiser cette idée que j’avais eue pendant mon sommeil. Après tous ces échanges avec mes proches qui ont finit par faire grossir le projet, j’ai pris la décision de me lancer.

 

C’est quoi, du coup, le conseil que tu donnerais avant de se lancer?

C’est avant tout d’en parler autour de soit, pour avoir des retours, de nouvelles idées qui enrichissent le projet, des conseils, des objections et cela permet aussi de tester le concept.

Un point important également : la formation. Des idées on en a tous mais de les réaliser, d’aller au bout il faut une certaine expertise, on se heurte à des difficultés en cours de route qu’on aurait pu éviter avec un peu de formation, donc mettez le temps d’incubation de votre projet à profit pour vous former à votre futur domaine de prédiléction.
Et surtout, surtout croyez à fond en votre projet mais ne soyez pas borné, votre « bébé » va naitre peut être blond mais en grandissant il peut devenir brun, ce n’est pas une fatalité !!

 

Tu as tout laissé tomber du jour au lendemain pour t’y consacrer?

Non, j’ai laissé passer l’été, j’étais chargé d’affaire à l’époque et mon employeur m’a accordé une rupture conventionnelle en septembre 2006, qui m’a permis de bénéficier des aides de Pôle Emploi, super pratique pour commencer à créer une entreprise.

 

Et l’aventure s’est concrétisée…

Et oui, le site internet a vu le jour en novembre 2007, ça a tout de suite super bien marché. Portée par ce projet, gonflée à bloc par la confiance en ce projet, j’étais comme une boule de lumière prête à relever le défi : je rayonnait tellement qu’il y avait plein de petits papillons qui venaient sur le site… et 12 jours après le lancement, on passe dans Télématin ! C’est ce qui a déclenché le buzz, on a eu tellement de connexion le même jour que le serveur à explosé ! Et ça ne s’est pas arrêté : TF1, France 2, M6, on a parlé de nous partout, et le site a décolé, sans même avoir besoin d’une levée de fond.

Planicook a gagné des prix, comme le Trophée de l’Economie Numérique en 2009, le concours innovation en 2010, le trophée de la e-santé en 2011… ce qui m’a redonné de l’énergie pour de nouveau soulever des montagnes et faire vivre le site pendant toutes ces années !

 

Et le bilan, en 2013 ?

Cette année annonce un virage certain pour Planicook, puisque désormais le site va se décliner également en marque blanche pour les entrepises. Le virage du B2B est une opportunité pour diversifier les sources de revenus et palier à la baisse du nombre de clients que j’ai ressentie en 2012, suite à la crise. Mais je n’ai rien lâché et c’est justement ce qui m’a permis de rebondir et de me lancer dans le B2B ! Par ailleurs, au cours de cette année, le site actuel de Planicook va probablement se réorienter vers la planification de repas « santé », et je réfléchis actuellement au modèle économique à mettre en place. J’espère avoir de bonne nouvelles à vous annoncer très prochainement !

 

Le mot de la fin, Sandrine?

2013, j’enlève mes charentaises !

 

 

Merci Sandrine pour cette interview pleine de peps et de bonne humeur ! On espère avoir de tes nouvelles très vite, et des bonnes !

A propos
Elvire Brugne Avec plus de 10 ans d'expérience dans le digital, je mets en place des stratégies sur les réseaux sociaux qui fonctionnent !

Laisser un commentaire